Hautes Performances

Conseils conduite sportive

Découvrir les conseils de nos experts

  • La date de fabrication d’un pneu influe-t-elle sur ses performances ?
    Les pneumatiques sont composés de différents types de matériaux et entre autres de composants à base de caoutchouc dont les propriétés évoluent avec le temps.
    Pour chaque pneumatique, cette évolution dépend de nombreux facteurs tels que le climat, les conditions de stockage (température, humidité, position, etc...), les conditions d’utilisation (charge, vitesse, pression de gonflage, dommages dus à l’état des routes, etc.) auxquels le pneumatique est soumis pendant toute sa durée d’utilisation.
    Ces facteurs de vieillissement varient tant qu’il est impossible de prévoir de manière précise la durée de vie d’un pneumatique. C’est pourquoi en complément des contrôles réguliers par l’utilisateur, il est recommandé de faire contrôler les pneumatiques régulièrement par un professionnel qualifié. Plus un pneumatique est âgé, plus la probabilité qu’il soit nécessaire de le remplacer augmente.
    Par précaution, même si leur état général semble visuellement correct et qu’ils n’ont pas atteint la limite d’usure légale, Michelin recommande le remplacement des pneus au bout de 10 ans d’âge.
    Cette limite de 10 ans est calculée à partir de la date figurant dans le marquage DOT.
  • Comment évolue le grip sous la pluie avec des différences de température ? Et le grip sec ?
    Le grip sous la pluie peut rapidement évoluer entre les températures basses et les températures hautes, avec notamment un pic de performance centré en fonction du pneumatique.
  • Quels sont les effets d'un changement dimensionnel ? Quel est l'intérêt d'une surmonte pneumatique et ses usages ?
    Une surmonte pneumatique va augmenter la précision et la réactivité des pneus. Le confort va naturellement être un peu moins bon (vertical) et la performance de passage de flaques d’eau à grande vitesse sera un peu diminuée.
  • Qu'est-ce qu'un bon rodage ?
    Il consiste à rouler quelques kilomètres avec les pneumatiques à la vitesse légale pour stabiliser les caractéristiques des renforts et des mélanges et s’assurer d’une très bonne mise en place du pneu sur la jante.
  • Que ce soit sur route ou en compétition, quelle conduite adopter pour obtenir le meilleur rapport efficacité, performance et longévité du pneu sport ?
    Il est essentiel de bien surveiller la pression de ses pneumatiques pour en préserver les performances et la longévité. Sur circuit, il vaut mieux ponctuer ses runs de quelques tours de refroidissement. Deux relais de quatre tours en performance maxi useront moins les pneus qu’un seul relais de huit tours.
  • Avec des pneus MICHELIN de compétition, combien de secondes au tour peut-on gagner sur un prototype ou une GT par rapport à des pneus sport de série de dimensions comparables ?
    Cela dépend de beaucoup trop de paramètres pour vous apporter une réponse générale (caractéristiques du véhicule, du circuit, du type exact de pneu compétition utilisé, etc…). Mais pour vous donner un exemple, sur un circuit de 3 km avec une simple Porsche de série, on peut trouver 6 secondes d’écart au tour entre un pneu MICHELIN Slick compétition et un MICHELIN Pilot Super Sport.
  • Après un blocage de roue, de combien monte la température d’un pneu slick ? En qualification, pourquoi les pneus sont-ils particulièrement performants après 2 ou 3 tours et non pas dès la sortie du stand? Quelles sont les conséquences sur les pneus après ce pic de performance, notamment sur la gomme intermédiaire ?
    Lors d'un freinage appuyé (blocage de roue), le phénomène est tellement bref et localisé que nous n'allons pas observer d'augmentation significative et pérenne des températures et pressions internes du pneu. En revanche, nous allons avoir une augmentation de température très importante à la surface du pneu sur un point très localisé et surtout un plat. Lors du premier roulage du pneu, des cassures apparaissent sur les chaînes de polymères en surface du pneumatique et modifient les propriétés du mélange de façon irréversible. Une fois ce pic passé, le pneu arrive dans un mode de fonctionnement stationnaire (pression/température). Enfin, il n'y pas de gomme intermédiaire, c'est la même gomme dans toute l'épaisseur de la bande de roulement.
  • Comment lire le flanc d’un pneu tourisme ou racing homologué ?
    Pour un pneu tourisme classique, rendez-vous sur "Comment lire un pneu?".
  • Comment lire le flanc d’un pneu compétition ?
    Les pneus compétition utilisent un système différent des pneus tourisme. Par exemple dans le cas d’un pneu WRC de dimension 20/65-18 : 20 correspond à la largeur de la bande de roulement en cm, 65 correspond au diamètre extérieur en cm, et 18 correspond au diamètre en pouces de la jante de montage.
  • Comment trouver la date de fabrication d’un pneu sur son flanc ?
    C’est le DOT. C’est un nombre qui comporte 4 chiffres. Les deux premiers correspondent à la semaine de fabrication, les deux derniers à l’année de fabrication. Un DOT 13/10 correspond donc à la 13eme semaine de l’année 2010, soit mars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

trouver des pneus

Passionné de Hautes Performances ?

Gamme Haute Performance

Gamme Haute Performance

Découvrez la gamme des pneus Haute Performance MICHELIN Découvrir
Découvrez MICHELIN Pilot Sport <sup>4</sup> S

Découvrez MICHELIN Pilot Sport 4 S

Connaissez-vous l'une des dernières innovations Michelin ? Découvrir
MICHELIN Passion

MICHELIN Passion

La chaîne YouTube entièrement dédiée au sport automobile et à la Haute Performance Voir maintenant
RETOUR AU MENU

Ce site est optimisé pour les mobiles

OK Aller sur la version classique